Cabinet d'avocats
Rouen - Le Havre
Avocat Formation
Accueil > Actualités
< Retour aux actualités
Plaidoyer pour une gestion apaisée des conflits
Plaidoyer pour une gestion apaisée des conflits                          
"Le maximum de ce que j'ai à demander à autrui, ce n'est pas d'adhérer à ce que je crois vrai, mais de donner ses meilleurs arguments" Paul RICOEUR.
 
Que recherchent  nos clients quand ils font appel à un avocat ?
Qu'espèrent-ils trouver en franchissant les portes de nos cabinets ?
 
Si certains aspirent à trouver une solution après plusieurs mois de conflits stériles, d'autres pensent pouvoir se débarrasser de leurs nuits blanches en pensant que leur problème est désormais pris en charge.
 
Dans un cas comme dans l'autre, l'avocat apparaît comme le « sauveur » qui saura, avec l'aide de la justice, faire reconnaître « leur bon droit ».
 
Devant le juge, ce « champion du droit » va défendre les couleurs de son camp, avec la volonté farouche de terrasser son adversaire.
 
Et si désormais l'avocat devenait un facilitateur de solution plutôt qu'un catalyseur de discorde.
 
Et si maintenant, nos clients reprenaient en main la responsabilité de leur dossier et de la recherche d'une solution apaisée.
 
C'est aujourd'hui l'ambition de notre cabinet que de restaurer auprès de nos clients la vocation d'une justice collaborative, animé d'un souci permanent de favoriser la résolution amiable des différends.
 
Cette ambition suppose, non seulement un changement de paradigme dans nos pratiques professionnelles, mais également une participation active de nos clients dans la résolution du litige.
 
Ceux-ci doivent alors comprendre que leur avocat ne se comportera pas comme un représentant zélé, quoique indépendant, mais avant tout comme un partenaire formé à cette pratique des modes amiables.
 
Le recours à la justice, avec l'aléa qu'il comporte, doit toujours être considéré comme second.
 
Au contraire, la médiation, par son processus structuré et garant de la confidentialité, donne des résultats très prometteurs et, en tout état de cause, est bien meilleure qu’une mauvaise décision de justice. 
 
Ceci permettra d'éviter que le justiciable, après avoir retrouvé le sommeil, ne se réveille avec la gueule de bois.
 
Et si en dépit de tous ces efforts  aucune solution amiable n’aboutissait,  le client serait assuré de trouver  à ses côtés un avocat capable de défendre ses intérêts avec conviction devant le juge.
 
Frédéric CANTON
Avocat associé - Médiateur
fcanton@emo-hebert.com

 
 

Par Frédéric Canton le 28/06/2017
 

Newsletter